Céline Diais

Voir la mer

Chourio bidexkan, Txikitin ostatuaren parean

Chemin Chourio  en face du bar tabac Xikitin

©Céline Diais
©Céline Diais

Le concept de plages urbaines se développe depuis une dizaine d'années. Le phénomène est pourtant plus ancien. Dès 1934, une plage artificielle est créée à Londres, « Tower Beach », elle ferme en 1971 pour cause de pollution. En France, Saint-Quentin est la première commune à avoir aménagée une grande étendue de sable dans un cadre urbain. C'est la naissance de Paris Plage en 2002 qui accélère le processus. Dans l'Hexagone, on compte aujourd'hui une trentaine de plages urbaines.

Elles permettent à une partie de la population de profiter du rêve balnéaire en ville. On y retrouve tous les symboles de la plage : palmiers, cabines, sable, etc. Dans ces espaces publics éphémères, « les gens sont collectivement invités à participer à une pirouette qui consiste à jouer à la plage sans la mer », note l'ethnologue Emmanuelle Lallemant. De Paris, à Lille, en passant par Rouen, La Courneuve ou Saint-Quentin, images de ces espaces publics détournés. 

en voir +

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Valérie Pinard (samedi, 14 mai 2016 18:20)

    Wouahh! j'aime beaucoup ces tableaux vivants! Celle en couverture est ma préférée!

  • #2

    E.Bajou (dimanche, 22 mai 2016 18:18)

    Super thématique, superbe série...! Bravo!

  • #3

    Christian Worth (vendredi, 17 juin 2016 19:33)

    Une belle idée et de belles photos !