Margaux Liesenborghs

Caddie et piscine urbaine

Herriko bidexka ttikian

Petit chemin

©Margaux Liesenborghs
©Margaux Liesenborghs

Caddie et piscine urbaine est une photographie unique et ne fait pas partie d’une série. Elle représente la capacité à se projeter dans les images, à voir au-delà d’un décor urbain. 

 

Cette photographie a été prise au coeur de la ville de Bruxelles, lors d’une de mes promenades photographiques hasardeuses qui me permettent de collectionner des photographies de décors urbains. À ce moment-là, le Pays Basque me manquait. La montagne et l’océan aussi. 

 

Au milieu de la capitale bouillonnante, le temps semble ralentir lorsque je regarde cette mare improvisée. À travers cette composition urbaine, le temps d’une photographie, j’y retrouve une respiration, une bouffée d’air. Je me projette au bord d’un lac, à Mouriscot peut-être. Un caddie s’y baigne. Le vent souffle dans les herbes. Le mur peint de graffitis me ramène à Bruxelles, et les allers-retours mentaux entre la capitale belge et mes envies de nature se font incessants dans mon imagination.

 

À travers cette photographie, je fusionne les villes que j’aime tant, Bruxelles, et celles qui composent le Pays Basque.

 

 

Si cette piscine urbaine n’égalera jamais les eaux vives de l’océan Atlantique, cette eau stagnante, cette eau de Bruxelles, a cependant le pouvoir d’évoquer beaucoup plus pour ceux qui auront su la regarder.

en voir +

Écrire commentaire

Commentaires : 0