Colette Richard

Sur ma route

Sous la halle du marché

© Colette Ricard
© Colette Ricard

"Quand on voyage vers un objectif, il est très important de prêter attention au chemin. C'est toujours le chemin qui nous enseigne la meilleure façon d'y parvenir, et il nous enrichit à mesure que nous le parcourons."

Paul Coelho - Extrait de Le Pèlerin de Compostelle

 

Depuis toujours, je me suis posée des questions sur ma vie, sur la vie, sur le sens de la vie. Enfant, je me demandais pourquoi j'étais handicapée. Vers 10 ans, il s'est passé plein de choses et j'ai pris conscience que la vie est une succession d'épreuves que l'on affronte ou pas. Comme je suis une guerrière dans l'âme, une battante née, j'ai assimilé le handicap à un défi supplémentaire, ni plus ni moins.

 

Après l'épreuve du passage debout à assis en 2010, j'ai dû me reconstruire. Le fait sans doute d'habiter Oloron Sainte Marie, ville étape du chemin de St Jacques de Compostelle, j'ai commencé un chemin spirituel parallèlement à celui du quotidien avec l'apprentissage des déplacements dans une ville escarpée. La vie m'a fait réaliser qu'elle ne s'arrête pas à manger, travailler,..., dormir mais est bien plus.

 

C’est le chemin entre l’être et le paraitre, entre le réel et l’illusion, le réel n’étant pas celui qu’on croit. Deux chemins complémentaires qui m'amènent à voir la vie sous un autre angle, avec un autre regard ! 

 

coletterichard.eu

Aussi loin que je remonte dans ma mémoire, j'ai toujours été passionnée par la photo. Avec les épreuves de la vie, la photo prend une autre dimension : Le passage debout à assis a été brutal. De la photographie du quotidien, elle devient de l'art thérapie. 

 

Ma démarche d'auteur photographe comporte deux buts : un travail de reconstruction et le regard des autres face au handicap.

Commentaires : 0