Delphine & Marie Tambourindeguy

Traverses

Grand format derrière le Restaurant Les Chasseurs et expo dans le Restaurant Larralde

Traverses © Delphine & Marie Tambourindeguy
© Delphine & Marie Tambourindeguy

Issue de Territoires Mobiles, projet artistique itinérant sur la frontière du Pays Basque 

Porté par l'association Arcad et soutenu par l'Institut Culturel Basque 2014 - 2016

 

La frontière marque le lieu du passage, de la traversée, elle se transforme alors en marge floue et la fonction de « séparation » est remplacée par une fonction « d’interface » entre les territoires.

 

C’est à partir de ces réflexions que nous avons entrepris de développer un projet artistique itinérant, à géographie subjective, entre la recherche, la rencontre, et la création in situ.

Par une approche successive des villages, routes et paysages, des personnes et de leur quotidien, nous avons revisité et interrogé les notions de territoires, de frontières et de passage. 

Nous nous sommes proposé d’adopter la figure d'un «passeur» qui oscille entre continuité, rupture et nouveauté. Le déplacement a donc été le fil rouge de ce travail  artistique. Nous avons choisi un itinéraire routier qui dessine un va et vient, une «couture» de part et d’autre de la frontière, avec des étapes dans les villes et villages situés au plus proche de cette ligne.

Dès lors, nous avons entamé un travail de collecte photographique. Les nombreuses haltes dédiées à un temps d’observation nous ont permis de redécouvrir ces lieux sous un angle nouveau où nous avons déambulé à la recherche de points de vue, de scènes de vie, de détails insolites.

Par ces allers-retours de part et d’autre de cette ligne frontière, nous avons dessiné un mouvement qui tend à «brouiller les pistes». À travers cet acte fort, cette ligne devient zone, cette limite devient interface à explorer.

 

Ce travail de jonction et de mise en perspective de territoires font la part belle à la dimension de «paysage vécu» et reflètent une représentation sensible de l’expérience d’un lieu.

 

Cette série de cinq photographies intitulée Traverses en est issue et reflète ce travail contextuel.

Delphine Tambourindeguy

Née en 1986, à Bayonne dans le Pays Basque, Delphine Tambourindeguy s'intéresse très tôt aux arts plastiques et suit des cours à l'Ecole d'Arts de Bayonne avant son Baccalauréat Littéraire option arts plastiques .

Elle obtient sa Licence en arts plastique à la faculté de Bordeaux en 2007, elle poursuit ensuite ses études pendant deux ans à la Faculté des Beaux Arts de Madrid en Espagne. Elle profite d'un contexte d'enseignement différent pour expérimenter nombre de pratiques et se tourne vers la photographie et l'installation. 

De retour à Bordeaux elle intègre en 2010 un Master professionnel Pratiques Artistiques et Action Sociale et affine son intérêt pour l'éducation à l'image dans une pratique partagée avec l'autre.

Ses recherches artistiques s’orientent autour de la notion de passage. D’un état à un autre, c’est l’observation et l’expérimentation des phénomènes temporels quotidiens qui ont introduit son travail. Appréhension de la durée, temps réel, temps vécu, distorsions temporelles, autant de moments collectés pour être remaniés en relation étroite avec le lieux dans lesquels ils surviennent. 

Ce travail contextuel s’élargit aujourd’hui au spatiotemporel, au lieux et à leur mémoire, aux points de jonctions et aux seuils ainsi qu'à la question de la ligne, du lien, du déplacement et des trajectoires.

C’est ainsi que la série et le multiple constituent une variable importante de son travail artistique afin de capturer, comparer, classer, déclasser et réinventer ces fragments d’espace-temps.

A travers la vidéo, la photographie, le dessin et l’installation, elle propose une possible matérialisation de ces lieux, de ces instants, déclinée sur une esthétique de l’entre deux, du fragile, parfois de l’éphémère.

 

Aujourd'hui, elle vit à Bordeaux et travaille sur le territoire aquitain ou elle est intervenante dans divers milieux sociaux en parallèle de son travail de création.

Elle a participé à différentes expositions ou événements artistiques en Aquitaine dont Territoires Mobiles, un projet artistique itinérant sur la frontière du Pays Basque réalisé entre 2014 et 2016 accompagnée de sa sœur Marie Tambourindeguy et soutenu par l'Institut Culturel Basque.

 

delphinetambourindeguy.com

Marie Tambourindeguy

Marie Tambourindeguy est née en 1981 à Bayonne dans le Pays Basque. 

Après une baccalauréat technologique, elle suit une vocation créative, elle se réoriente et se tourne vers une faculté d'arts plastiques. Elle obtient sa Maitrise à Bordeaux en 2005.

 

Par la suite, elle obtient un master Professionnel en Création Numérique à l'Université de Toulouse en 2008.

C’est durant ses formations artistiques qu’elle oriente ses recherches artistiques autour du medium photographique. 

 

A de nombreuses reprises, elle participe à des manifestations artistiques personnelles et collectives qui alimentent son désir de s’insérer son travail dans un contexte géographique et social. Elle s’intéresse alors aux notions de territoires et de transformations.

 

Comment s’approprier un lieu, comment rendre compte de ses réalités subjectives ? Comment témoigner de ce qui est vu mais aussi de ce qui est vécu ? Comment l’image fixe peut-elle rendre compte d’un déroulement temporel, d’une construction, d’une narration ? 

 

Autant de points d’accroches à défricher ou à cultiver qu’elle tente de traduire, de mettre en image par ses clichés ou les vues les plus banales se voient dotées de significations potentiellement profondes.

 

Elle est co-auteur de Territoires Mobiles, un projet artistique itinérant sur la frontière du Pays Basque réalisé entre 2014 et 2016 accompagnée de sa sœur Delphine Tambourindeguy et soutenu par l'Institut Culturel Basque.

Commentaires : 0