Jérémy Savatier

Carnaval de Dunkerque

© Jérémy Savatier
© Jérémy Savatier

A l'origine, il marquait le départ des pêcheurs en Islande. Le carnaval de Dunkerque est une fête populaire subversive autour du Mardi gras. Les carnavaleux marchent en chantant un répertoire spécifique au son des fifres et des tambours derrière “la musique” conduite par le tambour-major. A son signal, la grosse caisse raisonne, les musiciens cessent de marcher et les cuivres jouent. C'est un chahut, la première ligne “tient” la bande derrière, qui chante avec un entrain redoublé, et l'empêche d'avancer. La bande est constituée de “lignes” de carnavaleux bras dessus bras dessous, formant une foule très soudée, tenant des parapluies montés sur des perches. Des moments forts sont le jeté de harengs depuis la mairie et le passage sur la plage. La bande se termine par un “rigodon” autour d'un kiosque où monte “la musique”, il s'agit d'un chahut presque permanent à la nuit tombée, se terminant à genoux en entonnant quasi religieusement l'hommage à Co Pinard (célèbre tambour major) et la cantate à Jean Bart, célèbre corsaire dunkerquois.

 

Lieu d'exposition : Ascain

 

contact

Commentaires: 0